Une étude pilote prometteuse - Un vaccin personnalisé contre le cancer de l’ovaire

Une étude pilote prometteuseUn vaccin personnalisé contre le cancer de l’ovaire

Dr Véronique Nguyen
| 16.04.2018

Un vaccin anticancéreux personnalisé pourrait stimuler la réponse immunitaire antitumorale et améliorer la survie des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire, selon un essai pilote mené chez 25 patientes en rechute. Le vaccin repose sur les cellules dendritiques de la patiente exposées in vitro au lysat des cellules tumorales.

  • cancer de l’ovaire

Le traitement standard du cancer de l’ovaire avancé consiste en une chirurgie suivie d’une chimiothérapie à base de platine. Cependant, de nombreuses patientes récidivent et développent finalement une résistance à la chimiothérapie.

Une équipe de chercheurs de l’université médicale de Pennsylvanie aux États-Unis et de l’hôpital universitaire de Lausanne en Suisse décrit une nouvelle approche d’immunothérapie prometteuse : un vaccin anticancéreux personnalisé. Leur essai...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 1

Partenaires