Lupus et auto-immunité - La piste du microbiote

Lupus et auto-immunitéLa piste du microbiote

Dr Véronique Nguyen
| 03.04.2018

Certaines bactéries commensales des microbiotes résidant dans la peau, la bouche et l’intestin pourraient déclencher et entretenir, par réactivité croisée, des maladies auto-immunes comme le lupus chez les patients génétiquement prédisposés, selon une étude. Une piste vers de potentielles thérapies visant à limiter ces bactéries.

  • LUPUS

Le lupus érythémateux disséminé (LED) est une maladie auto-immune systémique dont l’étiologie reste incertaine. La plupart des patients LED présentent des taux élevés d’anticorps antinucléaires qui apparaissent plusieurs années avant les symptômes. Les premiers auto-anticorps sont dirigés contre la protéine Ro60, une protéine se liant à l’ARN et conservée à travers l’évolution.

Mais quels sont les facteurs déclenchant l’auto-immunité contre la protéine Ro60 ? « Nous avons...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
véran

Qui est Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé ?

Olivier Véran prend la succession d’Agnès Buzyn au ministère de la Santé. Ce neurologue hospitalier, député de l’Isère, n’est pas un inconnu des professionnels de santé qui ont salué l’arrivée d’un homme maîtrisant les dossiers... 3

Partenaires