Restriction calorique et longévité, la clé du stress oxidatif

Restriction calorique et longévité, la clé du stress oxidatif

Dr Irène Drogou
| 29.03.2018

La restriction calorique s’est avérée bénéfique sur la santé et sur l’espérance de vie dans plusieurs espèces animales. Une étude (essai CALERIE) dans « Cell Metabolism » chez 53 sujets non obèses en bonne santé (dont 19 témoins) âgés de 21 à 50 ans, suggère que l’effet positif passe par une diminution du stress oxydatif. Après une restriction calorique d’environ 15 % pendant 2 ans, les sujets pourtant minces ont perdu 8,7 kg sans régime...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Passation

À la Une Que faut-il attendre du nouveau ministre de la Santé ? Abonné

Après plus de deux ans et demi passés à la tête du ministère de la Santé, Agnès Buzyn vient de quitter ses fonctions pour se lancer à la conquête de Paris. Lui succède un autre médecin hospitalier, Olivier Véran, député et rapporteur général de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. À ce titre, le nouveau ministre de la Santé était l'un des interlocuteurs privilégiés des... 1

Partenaires