Cancer du sein - L’obésité, impliquée dans la résistance au traitement

Cancer du seinL’obésité, impliquée dans la résistance au traitement

Dr Véronique Nguyen
| 26.03.2018

L’obésité pourrait expliquer l’inefficacité des inhibiteurs de l’angiogenèse dans le traitement du cancer du sein, selon des chercheurs, via la production de facteurs inflammatoires et pro-angiogéniques. L’IMC permettrait de personnaliser le traitement par anti-VEGF avec l’ajout de molécules telles que les inhibiteurs de l’IL-6 ou du FGF 2 dont la metformine.

  • imc cancer sein

« Nos résultats cliniques et pré-cliniques montrent que l’obésité alimente la résistance au traitement anti-VEGF (anti-facteur de croissance de l’endothélium vasculaire) dans le cancer du sein, et ceci via la production de plusieurs facteurs inflammatoires et pro-angiogéniques selon le sous-type de cancer », explique le Dr Joao Incio, chercheur au Massachusetts General Hospital et principal auteur de l’étude publiée dans la revue « Science Translational Medicine »....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires