Deux souches impliquées dans la tumorigenèse - Un biofilm bactérien favoriserait le cancer colorectal

Deux souches impliquées dans la tumorigenèseUn biofilm bactérien favoriserait le cancer colorectal

Dr Véronique Nguyen
| 12.02.2018

De nombreux patients ayant une polypose adénomateuse familiale, et donc prédisposés au cancer colorectal, ont un épithelium colique recouvert d’un biofilm composé de deux souches bactériennes qui coopèrent pour favoriser la tumorigénèse, selon une étude. Des pistes pour améliorer le dépistage et la prévention du cancer colorectal.

  • cancer colo rectal

« La polypose adénomateuse familiale (PAF) est une maladie dévastatrice qui nécessite l’ablation chirurgicale prophylactique du côlon ; nos résultats pourraient nous indiquer de nouvelles approches moins invasives pour prévenir le développement du cancer colorectal », précise le Dr Cynthia Sears de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, (États-Unis) dont l’étude est publiée dans la revue « Science ». Ces mêmes approches pourraient être appliquées aux formes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

À la Une ROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment Abonné

Substitution générique, accompagnement des asthmatiques, suivi des patients sous anticoagulants : plusieurs missions justifient une rémunération complémentaire à celle de la marge commerciale et des honoraires. Mais combien ces rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) rapportent-elles, en moyenne, aux pharmaciens ? Commenter

Partenaires