Prévention secondaire de l'AVC - De nouvelles données pour de nouvelles recommandations

Prévention secondaire de l'AVCDe nouvelles données pour de nouvelles recommandations

Stéphany Mocquery
| 29.01.2018

À l’occasion de ses 22es journées, la société française neurovasculaire dresse un état des lieux des connaissances et avancées de la recherche dans la prévention secondaire de l’accident vasculaire cérébral. En attendant les nouvelles recommandations prévues en 2018.

L’accident vasculaire cérébral (AVC), seconde cause de mortalité chez les plus de 60 ans et seconde cause de handicap, est responsable de 6,5 millions de décès par an dans le monde.

Au-delà des recommandations en matière d’hygiène de vie (tabac, alimentation, IMC, activité physique), les dernières avancées en matière de recherche amènent à reconsidérer la prise en charge des patients ayant fait un AVC ou un accident ischémique transitoire (AIT).

Nouvelle cible de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?-0

Coronavirus : vers une crise de la production des médicaments ?

Selon l'Académie nationale de pharmacie, 80 % des principes actifs utilisés dans les médicaments sont fabriqués hors de l'Europe, et principalement en Asie. La Chine est un très grand pourvoyeur, mais son économie tourne au... Commenter

Partenaires