Vers de nouvelles recommandations de l'AFEF - Les nouveaux traitements de l'hépatite C pourraient être ouverts à la médecine de ville

Vers de nouvelles recommandations de l'AFEFLes nouveaux traitements de l'hépatite C pourraient être ouverts à la médecine de ville

Damien Coulomb
| 22.01.2018

De nouvelles associations médicamenteuses arrivent encore dans l’hépatite C. Certains acteurs, dont l’AFEF, dans ses recommandations en cours d’élaboration, estiment que les médecins généralistes devraient être autorisés à prescrire ces nouveaux traitements, mais des avis divergent.

  • hep c

Au début du mois de janvier, la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé (HAS) a remis ses avis sur Maviret (glécaprevir + pibrentasvir, d’AbbVie) et Vosevi (sofosbuvir + velpatasvir + voxilaprevir, de Gilead). Ces deux associations constitueront la dernière étape de la longue série de traitements sortis ces dernières années.

À ce stade, plusieurs acteurs de la lutte contre l’hépatite C estiment que la pharmacopée...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires