Contraception - Les femmes s’émancipent de leur pilule

ContraceptionLes femmes s’émancipent de leur pilule

Dr Bertrand Demangeon
| 04.01.2018

Le 19 décembre 1967, la loi Neuwirth autorisait la vente et l’usage des méthodes contraceptives. Cinquante ans plus tard, la pilule reste la méthode la plus utilisée en France (36,7 %). Mais la crise de 2012 a ouvert une nouvelle réflexion des femmes dans le choix de la méthode.

  • Contraception

Au niveau mondial, déjà, la stérilisation féminine est la méthode de contraception la plus utilisée, puis les méthodes au long cours (implants, dispositif intra-utérin) et enfin que la pilule.

Avec une forte disparité entre les pays. La loi Neuwirth de 1967 ouvre une voie et l’arrivée de la pilule permet aux femmes de gérer elles-mêmes – efficacement — leur fécondité. La pilule devient le symbole de leur émancipation et de la libération sexuelle. Elle supplante assez rapidement le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coopérative

À la Une Les secrets du succès du modèle coopératif Abonné

Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister lorsqu’ils sont organisés sous forme de coopérative. En témoigne la longévité du groupe Astera, à la fois propriétaire de la CERP Rouen, deuxième grossiste-répartiteur français, et du groupement « Les pharmaciens associés », qui fête ses 100 ans cette année. Son... Commenter

Partenaires