Cancer du sein - Les contraceptifs récents sont-ils à risque ?

Cancer du seinLes contraceptifs récents sont-ils à risque ?

Charlotte Demarti
| 14.12.2017

Le risque de cancer du sein, connu avec les contraceptifs d’anciennes générations, concerne également les contraceptifs hormonaux plus récents. Des risques qui doivent néanmoins être mis en balance avec les bénéfices de la contraception hormonale, notamment sur les cancers de l’ovaire et colorectal.

  • pilule

Le risque de cancer du sein est-il augmenté avec les contraceptifs hormonaux récents, aujourd’hui bien moins dosés, ou renfermant des progestatifs seuls (désogestrel) ou encore, qui se présentent sous de nouvelles galéniques, comme les anneaux, le patch ou l’implant ?

Pour faire le tour de cette question, des chercheurs danois ont mené une étude sur plus d'1,8 million de femmes suivies pendant près de 11 ans. Cette étude, publiée dans le « New England Journal of Medicine...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires