Asthme - Pas plus de fractures avec les corticoïdes inhalés

AsthmePas plus de fractures avec les corticoïdes inhalés

Charlotte Demarti
| 11.12.2017

Certains parents ou même certains médecins hésitent à donner des corticoïdes inhalés aux enfants asthmatiques, par crainte d’augmenter le risque de fracture. Une analyse de grande envergure vient balayer cette idée reçue.

  • asthme

L’utilisation des corticoïdes inhalés augmente-t-elle le risque de fracture chez les enfants asthmatiques ? Non, vient répondre une étude canadienne publiée dans le « Journal of american medical association pediatrics » qui s’est intéressée aux prescriptions de 19 420 enfants asthmatiques de l’Ontario, âgés de 2 à 18 ans et traités pendant au moins un an pour leur asthme.

Au final, l’étude montre que les enfants prenant régulièrement des corticoïdes inhalés n’ont pas plus...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 12

Partenaires