Deux tiers des malades ne sont pas diagnostiqués - Plaidoyer pour une meilleure prise en charge de la BPCO

Deux tiers des malades ne sont pas diagnostiquésPlaidoyer pour une meilleure prise en charge de la BPCO

Hélia Hakimi-Prévot
| 20.11.2017

Associations de patients et professionnels de santé publient un livre blanc pour faire de cette maladie une priorité de santé publique.

  • BPCO

Les propositions de ce plaidoyer en faveur d'une meilleure détection et prise en charge de la BPCO visent à alerter les pouvoirs publics sur la méconnaissance de cette maladie et appeler à la mise en œuvre d'un plan d'action ambitieux.

Environ 3 millions de personnes sont concernées en France par la BPCO ; 40 % des patients en activité sont contraints à une mise en invalidité ou un congé maladie longue durée. Cette maladie insidieuse est responsable chaque année de 150 000...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires