Traitement hormonal de la ménopause - Des recommandations françaises dépassées

Traitement hormonal de la ménopauseDes recommandations françaises dépassées

Dr Pierre Constant
| 20.11.2017

La balance bénéfices risques du traitement hormonal de ménopause (THM) est favorable partout… sauf en France. À un moment où les autorités sanitaires prennent enfin conscience de l’importance de la prévention, il serait bon de rouvrir le dossier, a plaidé la Dr Lydia Marié-Scemama au congrès Infogyn.

En 2016, 5 000 à 600 000 femmes en France prenaient un traitement hormonal de ménopause (THM), elles étaient deux millions en 2002. En cause, la publication aux États-Unis de l’étude WHI, qui avait montré une augmentation du risque de survenue de cancers du sein ou de maladies cardiovasculaires, notamment des AVC.

Pourtant, depuis, plusieurs études sont venues relativiser ces résultats (1). Par ailleurs, dans la WHI, les femmes prenant un THM n’ont pas vu leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires