Sevrage tabagique - Sécurité et efficacité des médicaments

Sevrage tabagiqueSécurité et efficacité des médicaments

Dr Gérard Bozet
| 06.11.2017

Certains fumeurs arrêtent de fumer sans aide, d’autres vont utiliser des nicotiniques de substitution en accès libre. Deux autres médicaments peuvent être proposés en dernière intention : le bupropion et la varénicline. Sécurité, efficacité ? La parole au Dr Olivier Stora, cardiologue à Nantes.

  • arrêt tabac

Comme le précise la Haute Autorité de santé (HAS), certains arrêtent de fumer sans aide, et d’autres vont utiliser des traitements nicotiniques de substitution (TNS) en accès libre chez le pharmacien sans recourir à une prise en charge médicale. En France, la HAS recommande d’utiliser en premier lieu les substituts à la nicotine.

Ces produits sont destinés à compenser l’absence de nicotine due à la privation de tabac et à prévenir ainsi les symptômes du sevrage. La quantité de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires