Sécurité sanitaire - Cinq perturbateurs endocriniens expertisés

Sécurité sanitaireCinq perturbateurs endocriniens expertisés

Charlotte Demarti
| 12.10.2017

Dans le cadre de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) évalue chaque année 5 substances suspectes.

  • pp

En 2016, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a expertisé cinq substances chimiques suspectées d’être perturbateurs endocriniens (PE). IL s'agit du TMBPF (4,4’-méthylènedi-2,6-xylénol), du triclocarban, du RDP (tétraphényl m-phénylène bis (phosphate)), du dicyclopentadiène et du sulfate d’étain. Après analyse de la littérature, l’Anses tente de tirer de conclusions et/ou émet des recommandations pour l'Europe. Notamment, la tenue de nouvelles études pour...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pandémie

Coronavirus, une pandémie en vue ?

Plus de 200 cas détectés dans le nord de l'Italie, au moins 12 morts en Iran, des pays qui ferment leurs frontières… l’épidémie de Covid-19 prend une ampleur mondiale. À la date du 24 février, plus de 2 600 personnes sont... 3

Partenaires