Ménopause - Le traitement hormonal substitutif réhabilité ?

MénopauseLe traitement hormonal substitutif réhabilité ?

Charlotte Demarti
| 21.09.2017

Une étude américaine montre que l’utilisation d’un traitement hormonal substitutif durant 5 à 7 ans n’augmente pas le taux de mortalité.

  • patch

Faut-il avoir recours à une hormonothérapie de substitution à la ménopause ? Cette question est controversée depuis 2002, suite à la publication d’une grande enquête américaine, la WHI (Women’s health initiative). Cette dernière avait alors révélé des risques liés à la prise d’un traitement hormonal substitutif (THM), notamment une augmentation du risque de cancer du sein et d’accidents cardiovasculaires. Face à l'émergence de ces risques, l’étude avait été arrêtée en cours de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
streptotest

Les tests angine remboursés en 2020

Les tests rapides d’orientation diagnostique de l'angine à streptocoque A, réalisés en pharmacie vont être remboursés à partir de l’an prochain. Le 1er janvier 2020, les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) permettant... 6

Partenaires