Des pratiques éloignées des recommandations nationales - Les Français ont des comportements alimentaires à risques

Des pratiques éloignées des recommandations nationalesLes Français ont des comportements alimentaires à risques

Christine Nicolet
| 07.09.2017

L'étude nationale Inca 3* révèle les nouveaux enjeux liés à l'alimentation de la population française en termes de sécurité sanitaire et de nutrition.

  • visuel

Premier constat : l’assiette des Français comporte de plus en plus de produits transformés, en majorité d'origine industrielle. Par rapport à Inca 2 (2006-2007), l'étude Inca 3 montre une augmentation des plats préparés à base de légumes, pommes de terre, céréales, viandes et poissons, ainsi que des sandwichs, pizzas, quiches, pâtisseries salées. Leur consommation est de 68 % chez les enfants et 50 % chez les adultes. « Il est alors difficile d'appliquer les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. 4

Partenaires