Traitement
Formation thérapeutique du Pharmacien

Traitement

19.06.2017

La prise en charge thérapeutique dépend du stade.

De nombreux antibiotiques sont actifs in vitro sur les différentes Borrelia, notamment B. burgdorferi.

L’objectif est l’éradication de la bactérie quelle que soit sa localisation au niveau tissulaire. Les bêtalactamines ou les cyclinessont préconisées en première intention. Des recrudescences provisoires des symptômes sont possibles, type réaction de Jarisch-Herxheimer (bénigne, elle ne justifie pas l’arrêt de l’antibiothérapie). À la phase d’érythème migrant :

- amoxicilline 3 g/j chez l’adulte et 50 mg/kg/j chez l’enfant, en 3 prises durant 3 semaines

- ou doxycycline 200 mg/j pendant la même durée (4 mg/kg/j chez l’enfant).

À ce stade, toute sérologie de confirmation est inutile car pouvant être encore négative (détection des IgM 4 à 6 semaines après la contamination, suivie d’une séroconversion IgG 2 à 3 semaines après).

En cas d’allergie à l’ampicilline, un macrolide peut être proposé : azithromycine 500 mg à 1 g/j pendant 10 jours.

Lors des phases ultérieures, l’efficacité des traitements est moindre. On peut utiliser l’amoxicilline à la même dose pour une durée minimum de 3 semaines à 1 mois, jusqu’à 6 semaines, soit éventuellement une cycline, soit une céphalosporine orale (céfuroxime axétil 30 mg/kg/j en 2 prises).
Mais dès ce stade, notamment en cas de manifestations neurologiques, la ceftriaxone (Rocéphine) est souvent préférée, à la dose de 2 g/j pendant 3 semaines au minimum (IV ou IM).

À des stades plus tardifs de la maladie, lorsque la responsabilité du terrain et de la réaction immune pourrait l’emporter sur celle du germe, l’antibiothérapie reste prônée, en sachant que les effets bénéfiques sont plus aléatoires et retardés.

On préconise la ceftriaxone selon les modalités mentionnées précédemment. La doxycycline per os à la dose de 200 mg/j a également été proposée dans des formes à manifestations articulaires, soit en cas d’arthrite aiguë (1 mois de traitement), soit d’arthrite récidivante ou chronique (durant 1 à 3 mois, voire davantage).

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

Lire la suite de la formation

Retourner à l'accueil de La maladie de Lyme
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires