Comment dépasser les limites du dépistage - Du surdiagnostic pour les tumeurs du sein de petite taille

Comment dépasser les limites du dépistageDu surdiagnostic pour les tumeurs du sein de petite taille

Dr Irène Drogou
| 12.06.2017

Des spécialistes du centre anticancer de Yale ont voulu mieux comprendre les ressorts du surdiagnostic observé au cours du dépistage généralisé du cancer du sein. À partir de la base de données américaine du SEER, les chercheurs ont mis en évidence qu’une petite taille tumorale est un critère à prendre en considération pour personnaliser la prise en charge.

  • mammographie

« Est-ce que les petits cancers du sein sont de bon pronostic parce qu’ils sont petits ou sont-ils petits parce qu’ils sont de bon pronostic ? », la problématique est posée dès le titre dans l’étude signée dans « The New England Journal of Medicine » par les Drs Donald Lannin et Shiyi Wang du centre anticancer de Yale.

D’après l’analyse de la base de données américaine du SEER (pour Surveillance, Epidemiology, and End Results), les spécialistes...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
lille

Chine : quatre étudiantes en pharmacie de Lille rapatriées en urgence

Quatre étudiantes de la faculté de pharmacie de Lille en stage à Wuhan (Chine) ont été rapatriées d'urgence en France le week-end dernier. Étudiantes en cinquième année de pharmacie à Lille, option pharmacie industrielle, elles... Commenter

Partenaires