Antiviraux directs dans le traitement de l'hépatite C - Une triple association efficace pour retraiter les patients en échec

Antiviraux directs dans le traitement de l'hépatite CUne triple association efficace pour retraiter les patients en échec

Dr Irène Drogou
| 06.06.2017

Une étude de phase 3 publiée dans « The New England Journal of England » démontre qu’avec l’association sofosbuvir + velpatasvir + voxilaprevir, il est possible de retraiter de façon rapide et efficace les patients en échec d’antiviraux directs, quel que soit le génotype, quel que soit le stade de fibrose. « La boucle est bouclée dans l’hépatite C », estime le Dr Marc Bourlière, hépatologue  à Marseille et premier auteur.

  • vhc

« C'est un point final sur les capacités de traiter le virus de l'hépatite C, se réjouit le Dr Marc Bourlière, hépato-gastroentérologue à l'hôpital Saint-Joseph de Marseille à propos d'une étude publiée dans « The New England Journal of Medicine », dont il est premier auteur. Il y a une solution thérapeutique quel que soit le cas de figure, y compris chez les patients en échec des antiviraux directs (AVD). On ferme la boucle dans le virus C ».

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
streptotest

Les tests angine remboursés en 2020

Les tests rapides d’orientation diagnostique de l'angine à streptocoque A, réalisés en pharmacie vont être remboursés à partir de l’an prochain. Le 1er janvier 2020, les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) permettant... 6

Partenaires