Pharmacovigilance - Ibuprofène et grossesse : une fœtotoxicité sur le testicule

PharmacovigilanceIbuprofène et grossesse : une fœtotoxicité sur le testicule

Charlotte Demarti
| 16.03.2017

La prise d'ibuprofène à dose posologique durant le premier trimestre de grossesse serait associée à un risque de malformation testiculaire, selon une étude de l'INSERM.

  • patch

Faut-il interdire la prise d’ibuprofène durant toute la grossesse, cette molécule étant déjà contre indiquée à partir du 6e mois ?

C’est la question que soulèvent des chercheurs de l’INSERM* et de l’IRSET**, après les résultats d’une étude publiée dans la revue « Scientific Reports ». En effet, cet essai montre que l’ibuprofène pouvait entraîner, durant le 1er trimestre de grossesse, une suppression de la production de différentes hormones testiculaires, dont la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires