Transfert de selles humaines chez la souris - Le microbiote contribue au syndrome de l’Intestin irritable

Transfert de selles humaines chez la sourisLe microbiote contribue au syndrome de l’Intestin irritable

Dr Véronique Nguyen
| 09.03.2017

Une tentative de transfert de selles humaines chez la souris prouve que le microbiote intestinal des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII) contribue à la dysfonction intestinale, l’activation immunitaire et l’anxiété. Ceci pointe vers des thérapies pour le SII et invite à la prudence en transplantation fécale.

  • microbiote

« C’est une étude charnière car elle va au-delà d’une simple association, et montre que des modifications du microbiote intestinal affectent les réponses intestinales et comportementales dans le syndrome de l’Intestin irritable », souligne Giada De Palma, chercheuse à l’université McMaster à Hamilton (Canada), première signataire de l’étude publiée dans la revue « Science Translational Medicine ».

« Nos résultats jettent les fondements pour développer...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 1

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

  • LévothyroxUn pharmacien reçu au ministère de la Santé

    Abonné
    huvelle

    François-Xavier Huvelle, titulaire dans le Nord, a tenté de se faire entendre auprès des pouvoirs publics pour obtenir le retour de... Commenter

Partenaires