Une incidence globale en baisse depuis les années 1970... - Les cancers colorectaux de plus en plus nombreux chez les moins de 50 ans

Une incidence globale en baisse depuis les années 1970...Les cancers colorectaux de plus en plus nombreux chez les moins de 50 ans

Damien Coulomb
| 06.03.2017

Selon une étude menée par l’association américaine de cancérologie, le risque de développer un cancer colorectal avant 50 ans est en augmentation constante, de 0,5 à 2 % par an, alors que l’incidence globale de ce type de cancer est en recul. Cette constatation pousse les auteurs à questionner l’âge du dépistage, fixé à 50 ans en France comme aux États-Unis.

  • CANCER COLO

L’incidence globale des cancers colorectaux a baissé aux États-Unis depuis le milieu des années 1980 notamment au cours de ces dernières années, grâce au dépistage. Des données récentes suggèrent que chez les moins de 50 ans chez qui le dépistage n’est pas recommandé, l’incidence augmente.

Une étude publiée dans le « Journal of the national Cancer Institute » le confirme. Rebecca Siegel et col. ont conduit une étude rétrospective incluant tous les patients de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires