L’effet paradoxal de certains anticoagulants oraux directs - Les inhibiteurs de la thrombine associés à un léger surrisque cardiaque

L’effet paradoxal de certains anticoagulants oraux directsLes inhibiteurs de la thrombine associés à un léger surrisque cardiaque

Dr Véronique Nguyen
| 05.12.2016

Comparés aux antivitamine K, les inhibiteurs oraux de la thrombine (IOT) sont liés à un léger sur-risque d’infarctus dans les essais, sans preuve de causalité. Une équipe vient d’établir qu’ils aggravent l’adhésion des plaquettes et l’agrégation durant la thrombose artérielle. Les résultats suggèrent que le risque doit être évalué avant la prescription.

  • anticoagulants

Les données in vitro et in vivo « suggèrent que les inhibiteurs oraux de la thrombine (IOT) exercent de légers effets prothrombotiques qui pourraient contribuer à la fréquence discrètement accrue d’infarctus du myocarde sous IOT », notent Petzold et coll. dans leur étude publiée dans la revue Science Translational Medicine. « Il faut donc évaluer la maladie artérielle et le risque d’infarctus du myocarde chez le patient avant d’initier un traitement par IOT »,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

  • À la UneHausse des ruptures de stock : quelles solutions ?

    Abonné
    Stock médicaments

    Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne... Commenter

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

Partenaires