Les légumes secs pourraient devenir la « viande » de demain

Les légumes secs pourraient devenir la « viande » de demain

20.06.2016

En proclamant 2016 année internationale des légumineuses, l'Organisation des Nations unies (ONU) affirme la place centrale de ces végétaux dans l'alimentation planétaire du XXIe siècle. Aujourd'hui, il semble utile de (re) découvrir les qualités nutritionnelles de ces aliments longtemps dépréciés, et de leur (re) donner une place régulière dans des menus variés.

Les légumineuses (haricots, fèves, lentilles et pois) ont toujours eu mauvaise réputation, surtout en Occident.

« Esaü n'a-t-il pas cédé son droit d'aînesse contre un vil plat de lentilles selon le récit biblique ? rappelle avec malice l'historien Florent Quellier (université François Rabelais de Tours). Les plantes ont leur aristocratie. Pour fournir des protéines végétales, seules les céréales (blé, maïs) et le soja ont été promus plantes de civilisation par une culture...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires