Rapport 2015 de l’Institut national contre le cancer - La baisse de la mortalité et du taux d’incidence se confirme en France

Rapport 2015 de l’Institut national contre le cancerLa baisse de la mortalité et du taux d’incidence se confirme en France

09.05.2016

Le risque de développer un cancer au cours de la vie diminue tandis que la mortalité poursuit sa tendance à la baisse, selon le dernier rapport national  publié par l’Institut national du cancer (INCa). Un état des lieux qui place la France parmi les pays d’Europe où l’incidence reste élevée mais où le taux de survie à 5 ans pour de nombreux cancers est parmi les meilleurs.

  • La baisse de la mortalité et du taux d’incidence se confirme en France - 1

Diagnostics et dépistages précoces, amélioration de la prise en charge et de l’efficacité des traitements ont globalement porté leurs fruits.

La tendance est à la baisse tant en termes de mortalité que d’incidence des cancers selon le rapport « Les cancers en France en 2015 » de l’Institut national du cancer (INCa). Ce nouveau bilan national coïncide avec la première année de mise en œuvre du Plan cancer 2014-2019.

En 2015, le nombre attendu de nouveaux cas de cancers en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires