Dans le cancer du sein précoce et avancé - Les biphosphonates protègent l’os des métastases

Dans le cancer du sein précoce et avancéLes biphosphonates protègent l’os des métastases

09.10.2014

Ces médicaments de l’ostéoporose pourraient diminuer le risque de métastases osseuses chez les femmes ménopausées ayant un cancer du sein.

  • Analyse des données de 21 000 femmes ayant un diagnostic récent de cancer du sein

UN TRAITEMENT préventif des métastases osseuses pourrait faire son entrée plus tôt que prévu dans le cancer du sein.

Selon une étude publiée dans le « Journal of the National Cancer Institute », les biphosphonates permettraient de ralentir la formation de métastases osseuses dans le cancer du sein. « Les métastases osseuses sont présentes chez plus de 70 % des femmes décédées des suites d’un cancer du sein, a expliqué le Dr Richard Kremer, chercheur à l’université McGill à Montréal...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires