Via une modification de la flore intestinale - Les bébés traités par antibiotiques deviennent plus gros dans la petite enfance

Via une modification de la flore intestinaleLes bébés traités par antibiotiques deviennent plus gros dans la petite enfance

06.10.2014

Une étude américaine chez 64 580 enfants confirme le lien entre la prise d’antibiotiques chez le nourrisson et l’augmentation du risque d’obésité dans la petite enfance. L’effet est faible mais modifiable et différerait selon le type d’antibiotiques utilisés. Ce qui n’est pas sans conséquence pour la pratique.

  • Le lien entre obésité et antibiothérapie renforce la nécessité de recommandations thérapeutiques...

L’UTILISATION des antibiotiques a fait l’objet de diverses recommandations visant à restreindre leur prescription, chez l’adulte et l’enfant, mais jamais encore en raison d’un risque associé d’obésité. Les résultats observés par l’équipe dirigée par Patricia DeRusso dans une cohorte de 64 580 enfants américains suivis jusqu’à l’âge de 5 ans pourraient venir charger d’un poids particulier l’argumentaire en faveur de l’usage raisonné des antibiotiques.

Seule une étude britannique plus...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires