L’impact de l’activité physique sur les cancers - La Fondation ARC intègre le sport dans ses programmes de recherche

L’impact de l’activité physique sur les cancersLa Fondation ARC intègre le sport dans ses programmes de recherche

02.10.2014

Les études scientifiques ont montré que la pratique régulière d’une activité physique et sportive réduit le risque de développer certains cancers. Au-delà de la dimension information, prévention, communication et diversification des ressources, la Fondation ARC entend intégrer le sport dans les programmes de recherche qu’elle met en œuvre.

L’ACTIVITÉ physique permet d’agir positivement sur l’évolution de diverses pathologies : maladies cardio-vasculaires, diabète, ostéoporose, mais aussi cancer. Elle diminue le risque de cancer du côlon de 18 % chez l’homme et de 20 % chez la femme, celui du cancer du sein de 21 % et de l’endomètre de 26 %. Ce bénéfice pourrait également concerner d’autres cancers (estomac, poumons). « L’activité physique n’impacte pas sur la diminution des cellules cancéreuses...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires