Risque cardio-vasculaire - Des prédicteurs à revoir ?

Risque cardio-vasculaireDes prédicteurs à revoir ?

15.09.2014

Contrairement à ce qui se passe dans la population générale, chez les diabétiques de type 1, le LDL ne semblepas être un élément prédictif de maladie cardio-vasculaire.

UNE ÉTUDE suédoise (1) cherchait à évaluer l’influence des taux de LDL, de Cholestérol total (CT) et du rapport CT/HDL sur la survenue d’événement cardiovasculaire (CV) chez les patients DT1. Près de 31 000 patients DT1, âgés de 18 à 79 ans, ont été inclus dans l’étude et suivis en moyenne pendant 7 ans.

Les résultats de cette analyse observationnelle ont montré que le LDL devient un bon élément prédictif de maladie CV que si les taux sont très élevés, chez des patients non traités...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Opération « gilets jaunes » : comment les répartiteurs se préparent

Face au mouvement de contestation d’envergure annoncé sur l’ensemble du territoire, la profession s’interroge sur les conditions d’approvisionnement dans la journée de samedi. Les grossistes-répartiteurs sont sur le pied de... 2

Partenaires