Ce qu’il faut dire aux patients sous biothérapie
Formation à la pharmacovigilance pour pharmacien

Ce qu’il faut dire aux patients sous biothérapie

16.01.2014

- Qu’ils signalent à leur médecin toute fièvre supérieure à 38 °C ou tout autre signe d’infection : rhume, infection urinaire, plaie infectée, toux, diarrhée…

- Qu’ils informent le médecin en cas d’intervention dentaire ou chirurgicale (par exemple au moyen de la « carte de traitement »)

- Qu’ils ne se fassent pas vacciner par un vaccin vivant atténué (fièvre jaune, rougeole, varicelle, tuberculose…).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination

Grippe : 55 % des pharmaciens se font vacciner

Plus de la moitié des pharmaciens se font vacciner chaque année contre la grippe, tandis que 28 % ne le font jamais, selon une vaste étude réalisée par Odoxa. À la question « vous faites-vous vacciner contre la grippe tous les... 2

Partenaires