En 2e intention dans l’acné - Diane 35 suspendue par l’ANSM puis réhabilitée par l’Europe

En 2e intention dans l’acné Diane 35 suspendue par l’ANSM puis réhabilitée par l’Europe

06.01.2014

Dans son arbitrage de juillet 2013, La Commission européenne restreint l’utilisation et la prescription de Diane 35 et de ses génériques au traitement de seconde intention de l’acné modérée à sévère chez les femmes en âge de procréer.

  • L'ANSM a annoncé la suspension de Diane 35 en février 2013

EN FÉVRIER 2013, Diane 35 est suspendue par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Pour l’ANSM, le rapport bénéfices/risques de Diane 35 et de ses génériques s’avère défavorable dans tous les cas y compris le traitement de l’acné, eu égard notamment au risque thromboembolique veineux et artériel auxquels ils exposent les femmes traitées. Un risque qui, pour l’ANSM, ne semble pas être suffisamment pris en compte par le corps médical alors qu’il est pourtant documenté. Selon...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires