Grossesses gémellaires - La césarienne planifiée n’est pas plus sûre que la voie naturelle

Grossesses gémellairesLa césarienne planifiée n’est pas plus sûre que la voie naturelle

10.10.2013

En cas de grossesse gémellaire non compliquée avec le premier jumeau positionné la tête

  • Les grossesses gémellaires concernent 2 à 3 % des femmes enceintes

LES DONNÉES FIABLES de cette étude pourront aider les femmes et leurs médecins à choisir la voie d’accouchement la plus appropriée pour elles. Près de 2 à 3 % des femmes enceintes attendent des jumeaux, une source de joie mais aussi d’anxiété. L’accouchement de jumeaux est associé à un plus grand risque de complications périnatales que l’accouchement simple. Plutôt que d’envisager un accouchement par voie basse, une césarienne planifiée pourrait-elle réduire ce risque ? Plusieurs études...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires