Une expertise de l’INSERM - Les pesticides de nouveau mis en cause

Une expertise de l’INSERMLes pesticides de nouveau mis en cause

20.06.2013
  • 309 substances phytopharmaceutiques sont autorisées en France

Une analyse de la littérature réalisée par les experts de l’INSERM est en faveur d’un lien objectif entre l’exposition aux pesticides pendant la vie professionnelle ou domestique et la survenue de certaines pathologies comme le cancer de la prostate ou le lymphome non hodgkinien ou encore la maladie de parkinson. Les rapporteurs appellent à des recherches soutenues pour mieux caractériser les dangers.

À LA SUITE de résultats d’enquêtes épidémiologiques évoquant depuis les années...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires