Des cas très graves d’emblée, aucune explication physiopathologique - Le diabète de type 1 augmente de 5 % par an chez l’enfant

Des cas très graves d’emblée, aucune explication physiopathologiqueLe diabète de type 1 augmente de 5 % par an chez l’enfant

17.06.2013

Certaines maladies auto-immunes augmentent d’une façon importante et qui demeure inexpliquée chez les enfants. C’est le cas du diabète de type 1, dont la prévalence est en constante augmentation avec des formes rapidement évolutives apparaissant chez le tout petit. C’est aussi celui des thyroïdites, mais dans une moindre mesure, explique au Quotidien le Pr Jean-Claude Carel,chef du service d’endocrinologie et diabétologie pédiatrique de l’hôpital Robert-Debré, à Paris.

  • Chez l'enfant, l'insulinosécrétion résiduelle décroît ou s'annule très rapidement

« NOUS CONSTATONS en premier lieu que le diabète de type?1 (DT1) augmente de façon importante, de 3 à 5 % par an, sans que cela s’explique. C’est la maladie auto-immune endocrinienne de l’enfant qui a été la plus étudiée pour cette raison », indique le Pr Carel. Le plus grave est la précocité de survenue. Le diabète augmente surtout chez les moins de 5 ans. « Dans le service d’endocrinologie à Robert Debré, il y a 15 ans, il y avait de 70 à 80 nouveaux cas par an. Actuellement on voit 120...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires