Une femme sur dix serait concernée - L’endométriose, une maladie complexe, mal connue et au diagnostic tardif

Une femme sur dix serait concernéeL’endométriose, une maladie complexe, mal connue et au diagnostic tardif

30.05.2013

Maladie hormonodépendante encore mal connue, l’endométriose touche une femme sur dix en âge de procréer. Malgré des douleurs pelviennes parfois sévères, les femmes parlent difficilement de leurs souffrances physiques et psychologiques, ou leurs plaintes sont banalisées. Il en résulte un diagnostic trop tardif au terme d’une longue errance thérapeutique avec aggravation de la maladie.

  • Les douleurs pelviennes chroniques, entre les règles, constituent le critère principal pour poser...

L’ENDOMÈTRE est la muqueuse qui recouvre la face interne de la cavité utérine et dont les cellules réagissent aux hormones au cours du cycle menstruel. Normalement, les cellules endométriales sont éliminées par résorption via le cheminement des règles. Toutefois, des fragments d’endomètre peuvent refluer par les trompes dans la cavité péritonéale, puis se fixer aux organes avoisinants et proliférer. L’endométriose se définit par la « greffe » de tissu endométrial, hors de la cavité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.