Un risque qui peut être quadruplé - Les insomnies feraient le lit de l’insuffisance cardiaque

Un risque qui peut être quadrupléLes insomnies feraient le lit de l’insuffisance cardiaque

14.03.2013

Une étude norvégienne met pour la première fois en évidence un lien entre l’insomnie et le risque de développer une insuffisance cardiaque au terme d’un suivi de dix ans. En cas d’insomnie sévère, le risque ajusté serait quadruplé. Si le lien de causalité vient à se confirmer par la suite, la prévention cardio-vasculaire pourrait comporter un nouveau volet dédié à la prise en charge des troubles du sommeil.

  • Un nouveau volet dans la prévention cardio-vasculaire

DIFFICULTÉS d’endormissement, réveils nocturnes et/ou trop matinaux, sensation au réveil de ne pas être suffisamment reposé, si ces trois formes d’insomnie sont assez banales, leur récurrence met le cœur en danger. Lui aussi fatigue. Selon une étude de cohorte norvégienne, la Nord-Trondelag Health Study, chez 54 279 sujets âgés de 20 à 89 ans, indemnes à l’inclusion et suivis pendant plus de dix ans (1995-1997 à 2008), le fait de souffrir d’insomnie augmente le risque de développer une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires