Grâce à l’IRM fonctionnelle sans tâche - Le coma, une réorganisation profonde, pas une déconnexion

Grâce à l’IRM fonctionnelle sans tâcheLe coma, une réorganisation profonde, pas une déconnexion

10.12.2012

Contrairement à ce que l’on pensait, l’état de coma s’accompagne d’une réorganisation profonde des réseaux cérébraux et non d’une déconnexion partielle ou totale. Cette découverte, issue d’un travail collaboratif INSERM/CNRS, pourrait aider au diagnostic différentiel des états de coma.

AVEC D’AUTRES chercheurs, du CNRS et de l’université Joseph-Fourier à Grenoble, et en collaboration avec des cliniciens de Strasbourg, l’équipe INSERM de Chantal Delon-Martin (unité 836 institut des neurosciences, neuro-imagerie fonctionnelle, Grenoble) a analysé les données de 17 patients en coma aigu, dans les 3 à 18 jours qui ont suivi leur admission à l’hôpital, non traumatisés crâniens et respirant de façon autonome par rapport à celles de 20 sujets volontaires sains.

Les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires