Des comportements très différents en Europe - Nouveau plaidoyer aux États-Unis contre le dépistage du cancer du sein

Des comportements très différents en EuropeNouveau plaidoyer aux États-Unis contre le dépistage du cancer du sein

03.12.2012

Une équipe dirigée par Gilbert Welch, chantre outre-Atlantique de l’anti- « overdiagnosed », publie une analyse troublante sur les trente ans de dépistage organisé du cancer du sein aux États-Unis. La diminution de mortalité ne compenserait pas les dangers liés au surdiagnostic. Alors que cette étude vient contredire une récente publication du « Lancet », le Dr Brigitte Séradour souligne, dans un entretien avec « le Quotidien », l’application différente qui est faite du principe de précaution d’un continent à l’autre.

  • Aux États-Unis, dépistage dès 40 ans

DÉCIDÉMENT, bien difficile de clore le débat sur le dépistage organisé du cancer du sein. Alors qu’une récente étude britannique publiée dans le «?Lancet?» pensait « mettre un point final à cette controverse » en concluant au bénéfice sur la mortalité du dépistage d’après l’analyse d’une douzaine d’études européennes et américaines, une équipe américaine dirigée par Gilbert Welch, auteur à succès outre-Atlantique sur les dangers du surdiagnostic médical en général, vient de publier une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires