Des essais vont débuter chez l’homme - Cancer du pancréas : la surprise metformine

Des essais vont débuter chez l’hommeCancer du pancréas : la surprise metformine

09.07.2012

Selon des essais précliniques, de petites doses de metformine détruiraient les cellules souches tumorales pancréatiques. Associée au traitement conventionnel, cet antidiabétique oral freinerait également les cellules tumorales plus différenciées selon les travaux présentés au congrès de l’Association américaine pour la recherche sur le cancer du pancréas.

RÉCEMMENT, des chercheurs ont montré que les cellules souches cancéreuses sont les plus résistantes aux chimiothérapies conventionnelles. Les résultats d’un nouvel essai préclinique coordonné par le Dr Christopher Heeschen ( Madrid) montrent que la metformine a un effet tueur sur les cellules naissantes peu différenciées alors que, sur les cellules plus matures, l’antidiabétique stoppe la croissance. Les cellules cancéreuses prétraitées par la metformine deviendraient plus sensibles aux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires