Protéger l’homme en protégeant l’animal - Du nouveau dans les vermifuges

Protéger l’homme en protégeant l’animalDu nouveau dans les vermifuges

07.06.2012

L’animal domestique, en particulier le chien et le chat, occupe une place prépondérante et grandissante au sein de la cellule familiale. Cette cohabitation n’est pas sans conséquence en raison des risques de maladies transmissibles de l’animal à l’homme et en particulier aux enfants, appelées zoonoses.

  • La place de plus en plus grande occupée par l’animal domestique requiert une vigilance sans relâche

LA FRANCE compte plus de 31 millions de chats et plus de 7 millions de chiens, qui ont acquis progressivement le statut d’un membre de la famille à part entière. Cependant, la transmission de certains parasites digestifs, à l’origine de zoonoses, requiert une vigilance sans relâche des propriétaires d’animaux, des professionnels de santé et des collectivités. L’animal doit avoir une place raisonnée qui nécessite une prise de conscience de l’ensemble des membres de la famille quant aux...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires