Le congrès scientifique de l’ARSEP - SEP : de nouveaux espoirs pour les patients

Le congrès scientifique de l’ARSEPSEP : de nouveaux espoirs pour les patients

04.06.2012

Les forces vives en épidémiologie, en clinique, en imagerie, en recherche fondamentale et en thérapeutique se sont réunies le 1er juin à l’occasion des 21es Journées François-Lhermitte, organisées par la Fondation ARSEP (Association pour l’aide à la recherche sur la sclérose en plaques). L’occasion de mettre en lumière les progrès sur les connaissances de cette maladie.

  • Pour éxécuter une activité, une zone plus importante du cerveau est activée

LES ÉQUIPES francophones réunies à cette occasion présentent leurs travaux sur plusieurs thèmes d’actualité.

• Épidémiologie et étiologie

En France, on dispose d’une grosse banque de données, comportant environ 35 000 malades, qui a permis de réaliser une photographie de la maladie dans le pays. La France est un pays à risque plutôt élevé, avec un gradient où la maladie est significativement plus fréquente au nord qu’au sud. Une des hypothèses pour rendre compte de cette disparité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires