Pathologies gingivales - Les saignements sont des signes d’alerte

Pathologies gingivalesLes saignements sont des signes d’alerte

19.04.2012

Un saignement de gencives n’est jamais anodin et doit alerter le patient. Il peut être le signe d’une pathologie parodontale mais également d’une pathologie plus grave qui affecte la santé globale. Pourtant, d’après les résultats d’une enquête IFOP pour Parodontax, les Français se désintéressent de l’état de leurs gencives et ils ne mesurent pas assez l’importance de signes avant-coureurs comme les saignements.

  • Il faut rappeler les bonnes techniques de brossage

PRÈS DE LA MOITIÉ des Français ont déjà été concernés ces douze derniers mois par des saignements occasionnels de gencives, selon une enquête réalisée par l’IFOP (mars 2012). Ces signes sont caractéristiques d’une inflammation appelée gingivite ; non prise en charge, elle peut dégénérer et aboutir à un déchaussement et à une perte de dents. Les Français n’accordent pas à leurs gencives les soins nécessaires : 39 % des sujets interrogés ont déjà ressenti un gonflement au niveau des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires