Traitements des grippes A et B - Une nouvelle approche thérapeutique

Traitements des grippes A et BUne nouvelle approche thérapeutique

12.04.2012

Des chercheurs italiens et britanniques ont identifié des molécules douées d’une puissante action inhibitrice contre les deux types, A et B, du virus de la grippe. Ces composés perturbent l’assemblage des sous-unités PB1 et PA de l’ARN polymérase virale. L’intérêt de cette nouvelle approche thérapeutique est une faible cytotoxicité, mais surtout un spectre d’action plus étendu que les anti-viraux actuels.

  • Contre la réplication de plusieurs virus de type A et de type B

LES DÉRIVÉS de l’adamantane inhibent la réplication du virus A mais sont sans action sur le virus B et leur usage est limité par l’émergence de résistances. Quant aux inhibiteurs de la neuraminidase, s’ils inhibent les deux types A et B du virus de la grippe, ils peuvent être à l’origine, comme les dérivés de l’adamantane, d’effets secondaires importants.

Dans sa recherche d’antiviraux plus sûrs et plus performants, l’équipe d’Arianna Loregian a ciblé l’ARN polymérase du virus de la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires