Via les glandes salivaires et les antennes - La dengue donne de l’appétit aux moustiques

Via les glandes salivaires et les antennesLa dengue donne de l’appétit aux moustiques

12.04.2012

Les moustiques infectés par le virus de la dengue voient leur comportement alimentaire changer. Ils deviennent affamés et plus performants pour se nourrir. Des gènes de l’odorat sont impliqués.

  • Ædes ægypti.Présence du virus dans les antennes et les organes nourriciers

LA DENGUE ménage sa monture. D’après des chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, le virus de la dengue modifie le comportement alimentaire de son vecteur, le moustique Ædes ægypti, de sorte qu’il ait davantage faim et se nourrisse avec plus de facilité. L’infection change l’expression de gènes au niveau des glandes salivaires, en particulier certains impliqués dans l’odorat. Ces phénomènes pourraient augmenter la transmission de l’infection à l’homme, car, comme...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
À la Une - Méga pharmacies : à la conquête de l’espace-0

À la Une Méga pharmacies : à la conquête de l’espace Abonné

Devenues des grandes surfaces de parapharmacie, les pharmacies de grandes superficies n'en défendent pas moins le cœur de métier du professionnel de santé. Une stratégie qui n'est cependant pas sans risque pour le réseau. 3

Partenaires