Contraception orale - Cas de comptoir à l’officine

Contraception oraleCas de comptoir à l’officine

02.04.2012

Chaque année, environ 1 250 000 grossesses sont répertoriées en France, dont 33 % ne seraient pas prévues et environ 210 000 sont volontairement interrompues (chiffre stable depuis 10 ans). Dans 23 % des cas d’IVG, la femme est sous contraceptif oral. Le rôle du pharmacien est primordial afin d’informer sur le bon usage des contraceptifs.

  • La délivrance de la pilule fait l’objet de nombreuses questions

LE PHARMACIEN est quotidiennement amené à délivrer des contraceptifs oraux et nombre de cas problématiques peuvent se présenter à l’officine. Voici quelques situations illustrantes auxquelles vous pouvez être confrontés :

Quand dois-je commencer à prendre ma pilule et au bout de combien de temps va-t-elle être efficace ?

- S’il s’agit d’une pilule combinée estroprogestative, elle peut se prendre à tout moment du cycle (méthode « quick start ») en l’absence de grossesse. Elle est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires