Alopécie de l’homme, voire de la femme - Un espoir dans la calvitie : une molécule testée dans l’asthme

Alopécie de l’homme, voire de la femmeUn espoir dans la calvitie : une molécule testée dans l’asthme

29.03.2012

Des chercheurs ont découvert que la prostaglandine D2 (PGD2) inhibe la croissance du cheveu, par le biais du récepteur GPR44. Cette voie PGD2-GPR44 pourrait donc servir de nouvelle cible pour développer des traitements contre l’alopécie androgénétique

  • La testostérone, des facteurs génétiques et des facteurs encore inconnus

L’ALOPÉCIE androgénétique, qui se traduit par un amincissement et une chute des cheveux progressive, touche à des degrés divers environ 80 % des hommes caucasiens, souvent aux alentours de 40 ans, parfois plus tôt. Elle affecte également 40 % des femmes, mais de façon moins spectaculaire et plus tardive (après la ménopause).

La testostérone joue un rôle, ainsi que des facteurs génétiques et d’autres facteurs encore inconnus.

Dans les zones dégarnies ou chauves, les follicules...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.