Hypersensibilités et désagréments intestinaux - Les enzymes au cœur de la digestion

Hypersensibilités et désagréments intestinauxLes enzymes au cœur de la digestion

01.03.2012

Sans enzymes nous ne pouvons pas digérer correctement les aliments : préserver notre capital enzymatique c’est préserver notre santé. Tout déficit occasionne des troubles intestinaux et favorise la survenue de maladies chroniques. Les Laboratoires Arkopharma proposent une gamme d’enzymes digestives qui répondent à des sensibilités bien particulières.

  • Lactoses, protéases et lipases participent à un bonne digestion

EN TEMPS NORMAL, la bonne digestion des aliments par l’organisme se fait grâce à des enzymes appelées lactases, protéases, lipases… qui coupent les aliments et facilitent leur assimilation. Le vieillissement, le tabagisme, le stress, la pollution ou l’alimentation moderne peuvent entraîner leur dégradation. La composante génétique et/ou culturelle peut aussi provoquer des états de carence et faire naître des sensibilités au lactose ou au gluten, par exemple. La lactase est une enzyme...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires