La piste de traitements ciblés - L’alcool libère des endorphines

La piste de traitements ciblésL’alcool libère des endorphines

16.01.2012

Une nouvelle étude montre chez l’homme que la consommation d’alcool provoque la libération d’endorphines dans le cortex orbitofrontal et le noyau accumbens, deux régions du cerveau impliquées dans l’évaluation de la récompense. Ce qui suggère une approche pour améliorer le traitement pharmacologique de l’alcoolisme.

  • Des cerveaux plus susceptibles de trouver l’alcool agréable

SI L’ON SAIT que l’alcool (éthanol) module une variété de cibles moléculaires, y compris plusieurs récepteurs de neurotransmetteurs, on ignore quels sont les mécanismes neuraux qui sous-tendent son effet gratifiant et conduisent à une consommation excessive.

Les études animales suggèrent que la libération d’opioïdes endogènes (ou endorphines) par l’alcool favorise la poursuite de la consommation. En effet, il a été montré chez les rongeurs que la consommation d’alcool entraîne la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires