Affaire des prothèses mammaires PIP - Les dispositifs médicaux en question

Affaire des prothèses mammaires PIPLes dispositifs médicaux en question

12.01.2012

À l’issue de la deuxième réunion du comité de suivi des femmes porteuses d’implants PIP, le ministre de la Santé a demandé à la Direction générale de la santé de lui fournir, dès la fin du mois, un rapport sur « tous les dysfonctionnements survenus » dans cette affaire. Xavier Bertrand demande un durcissement de la législation européenne sur les dispositifs médicaux. Celle-ci serait actuellement en cours, répond la Commission européenne. Mais pour certains, le changement n’est pas souhaitable, aucune législation n’empêchant la fraude.

  • Près de 30 000 Françaises concernées

LE RAPPORT demandé, dès la fin du mois, à la Direction générale de la santé (DGS) et à l’Agence sanitaire de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) devrait permettre de recenser tous les dysfonctionnements survenus dans l’affaire des prothèses mammaires PIP. À l’issue de la deuxième réunion du comité de suivi, jeudi dernier, les recommandations restaient inchangées : les femmes porteuses de prothèses PIP doivent se voir proposer, de manière systématique, l’explantation...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 1

Partenaires