NANOPARTICULES - Un risque pour le cerveau

NANOPARTICULESUn risque pour le cerveau

17.11.2011
  • Bucky balle. Les fullerènes sont des molécules de carbone à structure hexagonale ou pentagonale...

UNE ÉTUDE, réalisée par des chercheurs du CEA et de l’université Joseph-Fourier de Grenoble, publiée dans « Biomaterials » (www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0142961211012282), suggère qu’une exposition chronique aux nanoparticules de dioxyde de titane (nano-TiO2) « pourrait entraîner leur accumulation dans le cerveau avec un risque de perturbation de certaines fonctions cérébrales ». Grâce à un modèle cellulaire, utilisé par l’industrie pharmaceutique pour tester les candidats...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires